Interview de Mohamed Zergaoui, directeur d'Innovimax

Comment êtes-vous entré en contact avec l’Inria ?

Nous étions intervenu dans un projet ANR avec Joachim Niehren de l’équipe Mostrare ; il nous a ensuite mis en relation avec le responsable sectoriel de la Direction du Transfert et de l’Innovation. La première étape a été de définir le périmètre du projet de transfert, d’étudier le mode et le cadre temporel de notre collaboration. Et c’est en juin 2010 que nous avons démarré.

Quels sont les résultats à ce jour ?

La première version libre et téléchargeable de QuiXProc a été mise en ligne aujourd’hui afin de commencer à faire tester notre technologie par des entreprises ! www.quiXProc.com

Quels sont les enjeux immédiats pour Innovimax concernant QuiXProc ?

Nous recherchons des partenaires spécialisés dans le traitement des données soit commerciaux pour déployer la solution soit technologiques pour intégrer nos travaux dans des produits existants.

Comment envisagez-vous la suite du partenariat avec l’Inria ?

Nous souhaitons intensifier cette collaboration, forts de la conviction que notre intérêt en tant que petite entreprise est d’investir dans notre capital technologique pour garantir la pérennité de notre activité en développant d’autres terrains d’application ; notamment la santé, biochimie, pharmacie, etc…

Copyright (c) 2011 - INRIA - http://www.inria.fr/innovation/edition-de-logiciels-systemes-embarques/logiciels-technologies-a-suivre/interview-de-mohamed-zergaoui